Faire pousser ces aliments chez soi est le meilleur moyen de s’assurer leur fiabilité. Voici comment cultiver chez vous votre propre gingembre québécois.

Achat du rhizome de gingembre

Tout d’abord, il faut que vous achetiez du rhizome. Ce sont des petits morceaux de gingembre encore vivants qu’on trouve dans les supermarchés. Prenez un rhizome frais et pas trop sec. Ces rhizomes ont des yeux où les tiges vont pousser. Pour se faire, plongez-les dans de l’eau tiède afin de le réhydrater.

Comment planter le gingembre ?


Lorsque le rhizome est bien hydraté, la prochaine étape est de le planter. Pour cela, munissez fout d’un contenant à fond percé que vous allez remplir de terreau humide. Puis, commencez à planter les rhizomes en surface et recouvrez-les légèrement de terreau. Votre préparation doit être installée dans un endroit chaud et ensoleillé. Il doit être toujours et humide, par conséquent arrosez-le régulièrement.

Patience…


A présent il ne vous reste plus qu’à être patient. Il faut attendre jusqu’à un mois pour voir le premier petit bout de tige percer la terre. A partir de là, il faut s’en occuper comme on le fait avec toutes les plantes.

Quand la sortir ?

Si vous voulez sortir votre petit gingembre, attendez la nuit à 10 °C de température. Pourtant, si vous voulez continuer à la cultiver dans un pot, il faudra vous assurer qu’il ait atteint au moins quelques centimètres de diamètre. Si vous choisissez de le transplanter en pleine terre, laissez 20 centimètres d’espace entre eux. N’oubliez pas les fertilisants comme le fumier des poules en granules. A faire une fois par mois.

Maintenant la récolte


Le bon moment pour faire la récolte est la fin de l’été. Plus exactement, quand la température nocturne commence à être en bas de 10 °C. Normalement, le rhizome devrait avoir doublé de taille.

Comment faire ?

Il ne suffit que déterrer la plante en coupant les tiges et les racines. Puis, enlevez la terre en le passant sous l’eau. Par ailleurs, le gingembre québécois a l’avantage de n’avoir pas besoin d’épluchage. Mais, il ne se conserve pas contre longtemps au réfrigérateur. Il faut le congeler.