Eplucher un potimarron ou une courge: L’astuces rapide et facile:

Avec Halloween qui approche et l’automne qui s’installe, la citrouille, le potiron et les courges de toutes les couleurs et formes s’installent sur nos etals. À moins que vous ayez envie de relever un defi, n’essayez pas de retirer la peau d un potimarron ou d une courge à vif avec votre petit econome ! Voici comment eplucher une courge, courge musquee, courge spaghetti ou un potimarron sans vous blesser. Avec cette astuce pour gagner du temps, la preparation de vos veloutes de courges d hiver sera très facile et rapide.

Est-il vraiment necessaire d eplucher une courge ou un potimarron ?


Sachez que vous pouvez aussi faire cuire votre potimarron ou votre courge simplement, sans retirer la peau. Elle se mange aussi et est riche d elements nutritifs interessants, à condition que le legume soit issu de l’agriculture biologique. Si vous n’achetez pas des legumes bio, manger la peau vous fera consommer plus de pesticides que d antioxydants, vitamines et mineraux issus des cucurbitacees (bêta-carotène ou vitamine A, etc.). L’epluchage est alors conseille !

Comment on procède ? Voici deux techniques !

Astuce n°1 : L’eau bouillante
Pour retirer facilement la peau de ce legume, decoupez-le en deux juste à côte du pedoncule en vous aidant d un couteau bien affûte. Ensuite, à l’aide d une cuillère, retirez les pepins de vos deux moities. Puis coupez de nouveau en deux et retirez le pedoncule de vos gros morceaux de courge. Plongez ces morceaux dans de l’eau bouillante pendant trois à quatre minutes. Laissez à la courge le temps que la peau se ramollisse. Elle sera alors beaucoup plus tendre et vous pourrez l’enlever simplement, en l’epluchant avec un couteau d office.

Astuce n°2 : Sur une moitie de courge

Coupez en deux puis epepinez la courge. Retirez le pedoncule et posez la courge à plat sur le plan de travail. Puis passez un bon econome sur la peau de chaque moitie avec une main en tenant le legume fermement de l’autre.

Vous n’aurez alors plus qu’à le cuisiner à votre guise, en cubes, en frites ou en râpe pour un gratin, un crumble sale, un risotto, une puree ou des soupes et potages d automne. Pour flatter vos papilles, les accompagnements et associations à faire mijoter dans la casserole avec ces courges sont très nombreuses : chèvre, lardons, châtaignes et noisettes, poireaux, lentilles corail, carottes, patates douces, pommes de terre… Une noix de beurre, du sirop d erable, de la crème fraîche ou du lait de coco se chargeront de l’aspect onctueux du plat ! Enfin avec les herbes aromatiques et epices (cannelle, vanille, sauge, cumin, romarin, thym, curry, noix de muscade…), on se fait plaisir sur l’assaisonnement pour un resultat savoureux.

N’hésitez pas à le partager avec vos amis