Son chien de huit mois s’est emparé d’une enveloppe contenant 2 000 euros de billets de banque, qui avait été cachée sur un buffet derrière un cadre.

La faute à son chien. Sally, une golden retriever de 8 mois, a flairé la bonne nouvelle et s’est occupée des notes. J’ai été très surpris de trouver l’enveloppe et les notes déchiquetées et éparpillées sur le coussin du chien, raconte Grégoire.

Sur les 2 000 euros, plus de 1 100 euros sont partis en fumée. Visiblement pas fâché contre son chien (il est vrai qu’il aurait pu mettre l’enveloppe dans un tiroir), l’homme a d’abord pensé à reconstituer les bills. C’était un vrai puzzle. J’y ai passé la soirée. Certaines étaient plus ou moins complètes et d’autres plus abîmées, raconte-t-il.

Deux rencontres à Bruxelles

Quoi qu’il en soit, il n’aurait jamais pu utiliser les billets par la suite. Pas de voiture donc ? Grégory n’a pas baissé les bras, raconte RTL Info. En contactant sa banque, il a appris qu’il pouvait s’adresser à la Banque nationale de Belgique (BNB).

Le problème, c’est que le seul guichet se trouve dans la capitale, et que si sa banque avait pu s’occuper de la procédure, cela aurait pris beaucoup plus de temps. L’homme va donc prendre un jour de congé et se rendre à Bruxelles dans l’espoir de retrouver son argent.

Selon RTL Info, bien que la BNB soit le seul organisme qui puisse échanger de l’argent immédiatement, certaines conditions doivent être remplies : une détérioration involontaire du billet, mais aussi le fait que 50% du billet existitét’ son on sinonaire changer deux fois. Malheureusement, comme il les avait scotchés, la BNB a dû procéder à un contrôle approfondi d’au moins dix jours.

Aucun transfert n’étant possible, Grégoire a dû retourner une seconde fois à Bruxelles pour récupérer son argent. Deux allers-retours coûteux, mais qui en valent la peine vu la somme d’argent en jeu. La Banque nationale de Belgique affirme qu’elle travaille déjà à la mise au point de billets de banque plus solides pour éviter ce genre de désagrément.

Blanchiment d’argent : des chiens renifleurs d’argent pour aider les douaniers

Goran, un labrador noir de six ans, est convaincu que l’argent a une odeur. Depuis un an et demi, cet atout canin de la douane du Haut-Rhin travaille aux côtés des douaniers pour détecter l’argent sale en transit grâce à son flair.

Dans les allées de l’aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse, et sous la conduite de son maître Thierry, contrôleur des douanes, Goran déambule pour repérer des volumes importants d’argent non déclaré à la frontière. Le billet de banque a une odeur spécifique en fonction de l’encre utilisée. Notre travail consiste à faire comprendre au chien qu’il doit trouver beaucoup d’argent, résume l’agent, maître-chien depuis 1991.

 

Sans laisse, Goran passe calmement de la valise au sac à main, reçoit quelques caresses, relève le museau, renifle, mais continue son chemin. Le labrador, une race rassurante pour la population, suivi par Thierry et deux équipiers en retrait, interrompt sa patrouille devant un bureau de change avant de repartir. Il doit y avoir des odeurs qui circulent, sourit Thierry.

Un sac à dos orange, déposé aux pieds d’un homme assis sur un banc dans le hall des départs, ne tarde pas à attirer le nez du douanier canin. Il procède à un marquage actif modéré du bien suspect : il le renifle vigoureusement avant de le gratter avec ses pattes.

Les agents interviennent et découvrent à l’intérieur du sac une brique compacte de confettis, plus de 1 000 bills de 50 euros écrasés. Cet exercice, préparé par Thierry, est un succès. En guise de récompense, Thierry tend à Goran sa peluche préférée, que le chien s’empresse de mordiller à quelques mètres de là, se désintéressant immédiatement de l’argent liquide.

Nous travaillons ensemble depuis cinq ans, explique Thierry. Les voyageurs s’attendent à ce que nous cherchions de la drogue plutôt que de l’argent, mais Goran sait faire les deux. Et les techniques de dissimulation de la contrebande sont sensiblement les mimes, selon l’équipe des douanes.

Un chien pionnier de l’argent liquide

Certaines personnes cachent les billets dans des sachets d’épices, dans du chocolat, d’autres cousent l’argent sur leurs vêtements. Certains les avalent ou les insèrent dans leur rectum, explique Isabelle, chef d’équipe.

L’aéroport de Bâle-Mulhouse n’est pas le seul endroit où le duo opère. Goran est le seul chien de caisse des douanes de la région Grand Est, sur un total de quinze en France.

Thierry et son chien, colocataires dans la vie, prêtent égallement main forte aux différentes brigades douanières du département. Sur l’autoroute, Goran a trouvé il ya quelques mois 13 000 euros en 50 coupures cachés dans la cabine d’un camion. Un gros coup. La plupart des trouvailles se situent entre 7 000 et 8 000 euros, accompagnés de drogue. Cela peut donc être directement lié à un trafic, explique-t-il.

Le labrador de 35 kg fait partie des pionniers d’un program lancé en février 2016 par les douanes françaises, inspirées par les Allemands et les Tchèques. D’importantes sommes d’argent liquide non déclarées permettent de remonter à tout un tas d’affaires, principalement liées au trafic de drogue, explique-t-on à la Direction générale des douanes.

 

Goran, qui a été formé à la détection des drogues dès l’âge de trois mois, a suivi une formation de 15 jours consistant à renifler les nouveaux billets vendus par la Banque de France ou les anciens, compactés en confettis de. Les exercices, avec une récompense à la clé – le fameux doudou -, ont développé ses capacités de marquage.

Désormais, l’entraînement se poursuit sur le terrain. Parfois, le chien devient trop sensible et marque aussi des petites sommes. Les ajustements sont permanents, precise Thierry. Des efforts qui portent leurs fruits. Près de Bayonne, en mars, un autre chien de caisse a détecté plus de 650 000 euros cachés dans un pare-chocs de voiture, un record.

La direction générale des douanes, satisfaite des premiers résultats, veut porter à 21 le nombre de duos, comme Goran et Thierry, d’ici la fin de l’année.

 

source

N’hésitez pas à le partager avec vos amis