PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dans cet article, nous allons vous montrer comment assurer le développement d’une orchidée avec ces 6 phases. Et vous en saurez plus sur cette plante unique.

Intéressez vous plus à bien faire épanouir vos fleurs sans la peine d’être fleuriste ou botaniste.

Les plantes se diffèrent par leurs caractéristiques et les orchidées, elles font partie des plus sensibles et des plus rares.

Les orchidées seront de vrais alliés pour les décorations de votre jardin, de votre salon voire de votre balcon.

Par contre, la fleur d’orchidée est un peu délicate. Nous allons vous énumérer ci-après ces 6 étapes très utiles pour bien faire pousser votre orchidée.

1- Les outils nécessaires pour la plantation :

Vous réunissez ces quelques éléments ci-après :

– un pot ou un récipient convenable

– des engrais comme : un charbon actif, de l’acide succinique, des racinaires et des pâtes de cytokinine.

– un sécateur bien tranchant

– de l’eau propre bien filtrée faible en calcaire.

– et une tondeuse à gazon

2— L’étape de plantation se fera comme suit :


Avec un morceau de tige, veillez à disperser la feuille saine et adulte.

Afin de réveiller le moignon endormi, laissez sécher pendant 1/3 lors de la journée.

Puis humidifiez-la dans de nouvelles racines.

Préparez une solution d’eau et de charbon puis mettez la tige dedans.

Assurez-vous de bien la tremper dans l’eau, mais pas intégralement.

3— L’usage de l’acide succinique :

Il va vous aider dans les racines pour voir le jour et sera très intéressant.

Ensuite, préparez une solution d’eau et d’acide succinique comprimé.

En mettant, le col de germe en bas, déposez la feuille dans la solution.

Veillez à ce qu’aucune pourriture ou moisissure ne soit présente avant de planter votre orchidée.

4— Les points de croissance sont :


Il est nécessaire de noter que les points de croissance de l’orchidée ne vont pas se trouver sur sa plaque foliaire.

Ce sera plutôt sur son tronc qu’il va se développer.

Prélevez alors une feuille avec une minime part de la tige.

5— Les méthodes à utiliser :

Les méthodes de propagation les plus connues seront :

– les boutures

— le pédoncule

— puis la division d’un buisson.

6— Comment se font l’enracinement et la propagation ?

Soyez conscients que cela peut durer plus de 2 ans, donc soyez patients !

Ce n’est pas si dur comme vous le pensez de faire épanouir votre orchidée. Le secret habite surtout dans sa feuille.

Il faut tout simplement de se plier à ses conditions et faire découvrir ses petites particularités.